Publicité

Manifestion gilets jaunes. Photo Thomas Bresson/Flickr/CC

Blocages, grèves, intempéries : comment s’organiser ?

Alors que les gilets jaunes se mobilisent pour bloquer les routes depuis samedi 17 novembre 2018, comment les entreprises peuvent-elles s’organiser ? La réponse tient en 3 lettres : PCA. Pour cette occasion, nous republions un article paru en 2014 sur le sujet. En effet, qu’il s’agisse d’un sinistre, d’intempéries ou de mouvements sociaux, les occasions de dégainer le plan de continuité d’activité ne manquent pas.

Basé sur l’identification des vulnérabilités de l’entreprise, de ses processus vitaux et de ses postes clés, le plan de continuité d’activité (PCA) permet de limiter les impacts d’un sinistre en assurant le redémarrage rapide de l’entreprise et son fonctionnement, même a minima.

Parce qu’un sinistre peut avoir des conséquences graves et qu’anticiper une crise permet de réagir plus vite et plus efficacement, la mise en place d’un plan de continuité d’activité (PCA) est un choix stratégique pour les entreprises. Document écrit et régulièrement mis à jour, le PCA planifie la réaction de l’entreprise face à une catastrophe ou à un sinistre grave et permet d’assurer la pérennité de ses fonctions vitales.

Exemple chez Foods International 

Foods International l’a bien compris. L’entreprise, qui distribue les produits Twinings, La Tisanière, Ovomaltine et Jordans en France, en Belgique et aux Pays-Bas, s’est dotée d’un tel plan en 2011. Il a été jugé par le contrôle interne comme l’un des meilleurs du groupe.

L’entreprise, créée en 1968, est la filiale française de Twinings-Ovomaltine, qui appartient au groupe anglais Associated British Foods. Elle comprend, en France, son siège social à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) et un entrepôt de stockage de 10 000 m² dans une commune voisine, à Saint-Ouen-l…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-06-07T16:43:18+00:0016/11/2018|Mots-clés : , , |