genetec
Cordura live durable
Paxton Showcase 728 x 90

Incendie aux établissements Saipol - Photo Sdis76

Explosion et incendie dramatiques aux établissements Saipol de Dieppe

Suite à l’explosion mortelle survenue à Dieppe (Seine-Maritime) en février 2018, l’usine Saipol, spécialisée dans la transformation de graines de colza en huiles, et son sous-traitant la Snad, Société normande d’assainissement et de dépollution, ont été mis en examen pour homicide involontaire, a-t-on appris le 5 septembre 2018. Deux salariés de la Snad qui intervenaient au niveau de l’atelier d’extraction pour une opération de vidange. Retour sur le sinistre.

L’alimentation d’hexane ayant été barrée par l’exploitant, le réseau de mesures de gaz indique des concentrations nulles. La situation se stabilise progressivement.

Vers 13 h, les trois lances-canons sont stoppées. Un dispositif plus mobile, constitué de quatre lances dont trois lances mousse, progresse dans les installations vers le niveau extracteur, au sommet. Conjointement, une cellule d’accueil médico-psychologique est activée à l’hôpital de Dieppe, à destination des employés choqués.

Vers 14 h, une première victime est découverte au 5e étage, près de l’extracteur. Une deuxième est toujours portée disparue, alors qu’un bilan fait état de 11 impliqués, dont plusieurs choqués.

C’est le commandant du port, dont les bureaux sont face à l’usine, qui alerte le premier les sapeurs-pompiers à 10 h 57, mais ces derniers qui ont entendu l’explosion, une minute avant, foncent déjà vers leurs engins. Le second appel provient de l’entreprise. Il pr…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2018-10-03T18:56:09+00:0002/10/2018|Mots-clés : , , , |