Publicité

Evacuation incendie les humains bien trop confiants dans les robots Photo Rob Felt:Georgia Tech

Évacuation incendie : les humains, bien trop confiants dans les robots

Le robot utilisé par le Georgia Institute of Technology lors de l’expérimentation avait des antennes articulées permettant de guider les volontaires lors de l’évacuation. Des accessoires qui inspirent sans doute la confiance aux cobayes de cette expérience qui ont tous fait trop confiance aux robots.

En cas d’urgence, feriez-vous confiance à un robot pour vous guider ? C’est la question que se sont posée des chercheurs américains du Georgia Institute of Technology. Pour y répondre, ils ont imaginé une expérience originale qu’ils ont présentée le 9 mars 2016 lors d’un congrès sur l’intelligence artificielle à Christchurch en Nouvelle- Zélande.

Publicité

L’idée était de vérifier si la plupart des personnes accepteraient de suivre un robot dans le cadre de l’évacuation d’un immeuble de grande hauteur. Dans leur expérience, 42 volontaires, la plupart des étudiants, étaient invités, séparément, à suivre un robot, sur lequel était inscrit « Emergency Guide Robot ».

Un robot lumineux

Il était surmonté de deux antennes articulées et lumineuses. Les participants n’étaient pas au courant de la finalité de l’étude. Ils devaient simplement se rendre dans une salle, remplir un questionnaire sur les robots et lire un article de magazine sans aucun rapport avec le sujet.

Une fois ces tâches accomplies, une fumée artificielle était déployée, l’alarme déclenchée et le robot clignotait en invitant l’étudiant à le suivre vers la sortie. Le plus étonnant vient des résultats.

Même quand il n’est pas fiable, il est suivi

Dans toutes les situations, les participants ont suivi docilement le robot, y compris quand celui-ci faisait des détours, passait devant des sorties…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-06-13T15:19:22+00:0019/10/2016|Mots-clés : , , , , |