Prévenir les vols de matériels sensibles

2 juillet 20247 min

Les entreprises françaises sont régulièrement victimes de vols de matériels sensibles susceptibles de contenir des données relatives à leur stratégie commerciale, leurs clients ou encore leurs savoir-faire. Dans une grande majorité des cas, ces vols exploitent des imprudences individuelles qui pourraient être évitées par la mise en place de mesures de précaution élémentaires.

Ceci est une légende Alt

Les matériels ciblés peuvent être des ordinateurs portables, des tablettes, des supports de stockage mais aussi des téléphones portables ou encore des prototypes à caractère stratégique. Ces vols peuvent être commis dans les locaux de l’entreprise ou lors de déplacements. Ils peuvent cibler spécifiquement le contenu des matériels à des fins d’espionnage industriel ou bien constituer des vols crapuleux motivés par la valeur marchande des matériels. Dans les deux cas, les données sont susceptibles d’être détournées à des fins malveillantes.

Dans son flash Ingérence économique n°103 de mai 2024, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) donne des conseils aux entreprises pour prévenir ses vols et réagir en cas de vol.

Prévenir les risques de vol de matériels sensibles

  • Sensibiliser les salariés aux risques de vol de matériels sensibles à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. Il s’agit notamment de ne pas laisser sans protection ni surveillance les équipements électroniques contenant des données sensibles ou encore des produits innovants comme des prototypes lors de leur transport. Il convient également de rappeler aux salariés et prestataires les consignes de sécurité en vigueur et la nécessité de signaler tout événement ou comportement suspect, même le plus anodin, survenant dans l’entreprise.

  • Renforcer les contrôles d’accès pour les locaux hébergeant les matériels les plus sensibles de l’entreprise. La mise en place de systèmes d’accès par badge permet de limiter les risques de vol. Un tel dispositif ne pourra être efficace que si les badges sont rangés dans des emplacements sécurisés, accessibles uniquement aux personnels chargés de leur attribution. Les matériels sensibles doivent également être conservés de manière sécurisée, a minima dans des emplacements fermés à clé ou dans des armoires fortes.

  • Renforcer la sécurité numérique des matériels hébergeant des données sensibles afin de limiter les risques en cas de vol. Tous les matériels informatiques hébergeant des données sensibles ou stratégiques pour l’entreprise doivent être protégés par des mots de passe, régulièrement actualisés, et un système de chiffrement.

  • Solliciter la DGSI pour des prestations de sûreté bâtimentaire ou des conférences de sensibilisation collectives. Ces prestations visent à diffuser une culture de sécurité au sein des entreprises.

Exemples de vols dont ont été victimes des entreprises françaises

Un individu s’est introduit dans les locaux d’une entreprise stratégique française, quelques semaines avant la date prévue de déménagement de la société. La porte principale ayant été laissée ouverte pour les personnels de ménage, l’individu a forcé une seconde porte donnant accès à l’accueil des locaux tôt le matin, avant l’arrivée des salariés.

Badges d’accès laissés à l’accueil

Manifestement familier des locaux et dissimulant son visage à l’approche des caméras de surveillance, l’individu a récupéré des badges d’accès laissés à l’accueil dans un emplacement non-sécurisé pour s’introduire dans les bureaux à l’étage. Il a alors volé plusieurs ordinateurs dont deux contenaient des informations stratégiques sur le lancement d’un nouveau projet majeur pour l’entreprise.

Les ordinateurs dérobés n’étant pas protégés par un système de chiffrement, l’entreprise a redouté que les informations contenues puissent être portées à la connaissance de l’un de ses concurrents. La société a déposé plainte et a mis en place des mesures de sûreté bâtimentaire renforcées dans ses nouveaux locaux afin de se prémunir de nouvelles intrusions.

Un groupe industriel français a eu recours à un transporteur pour acheminer un prototype confidentiel depuis son lieu de production vers le site dédié aux essais préalables au lancement de la commercialisation du produit l’année suivante.

Le véhicule du transporteur forcé

Arrivé en fin de journée à proximité du site d’essai, le transporteur n’a toutefois pas pu livrer le prototype immédiatement en raison des horaires d’accueil du site. Il a donc été contraint de passer la nuit dans un hôtel et de stationner son véhicule sur le parking de cet établissement. Le lendemain matin, le chauffeur a constaté que le prototype avait disparu de son véhicule, dont les portes avaient été manifestement forcées durant la nuit.

En parallèle, plusieurs ordinateurs portables contenant des données confidentielles sur des projets du groupe français ont été dérobés sur plusieurs sites de production. Des plaintes ont été déposées par le groupe industriel.

Placé temporairement en télétravail à temps complet, un ingénieur d’une entreprise stratégique française a pris l’habitude de se rendre avec son ordinateur portable professionnel dans un parc situé à proximité de son domicile.

Données techniques sur une activité sensible

Afin de pouvoir répondre à un appel téléphonique alors qu’il travaillait dans le parc, l’ingénieur a posé à côté de lui l’ordinateur équipé d’une carte d’accès à l’espace de travail de l’entreprise et sans en verrouiller la session. Laissé sans surveillance durant quelques minutes, son ordinateur a été dérobé. Il contenait des quantités importantes de données techniques sur une activité sensible de l’entreprise ainsi que sur des négociations avec un important prospect étranger.

L’ingénieur a immédiatement prévenu l’officier de sécurité de l’entreprise du vol de son ordinateur et a demandé au service informatique de désactiver à distance l’ordinateur et la carte d’accès. Il a par ailleurs également déposé plainte le jour même.

Réagir à la suite d’un vol de matériel sensible

  • Évaluer rapidement la nature et la sensibilité des informations compromises par le vol. Pour anticiper tout risque de fuite de données stratégiques, tout salarié doit signaler dans les meilleurs délais à son employeur le vol d’un matériel sensible qui était placé sous sa responsabilité et lister la nature et la sensibilité des données qu’il contenait. Le RSSI doit également être informé.

  • Effectuer systématiquement un retour d’expérience interne sur les circonstances du vol. Cela va permettre d’une part, de rappeler à tous les autres salariés les risques auxquels ils peuvent être exposés et, d’autre part, de mettre en place des mesures préventives afin d’éviter la réitération d’un vol dans des circonstances similaires.

  • Mettre en place une veille active afin d’anticiper une possible mise en vente du matériel volé sur Internet. La surveillance peut notamment porter sur les plateformes d’échanges de biens et services entre particuliers ou sur les plateformes de vente de produits en ligne.

  • Déposer plainte auprès des services de police ou de gendarmerie.

  • Contacter la DGSI afin de signaler l’incident et de réduire l’exposition de l’entreprise à de nouveaux vols. Le service dispose d’une adresse électronique dédiée aux ingérences économiques : [email protected]

Des vols coûteux

Le préjudice d’un vol de matériel contenant des données sensibles de l’entreprise ne se limite pas au seul coût de son remplacement mais inclut également la prise en compte des conséquences potentielles d’une fuite ou d’une perte de données.

Les incidences des captations d’informations liées à des développements technologiques s’évaluent souvent sur le temps long. Il peut s’écouler plusieurs années avant qu’une entreprise victime soit en mesure de percevoir qu’un vol a eu pour conséquence la montée en puissance d’un concurrent ou la
mise sur le marché d’un produit similaire au sien.

Dans le cas de vols crapuleux non-ciblés, leur auteur peut par ailleurs chercher à revendre les données dérobées, après avoir découvert le caractère stratégique des informations.

Partagez cet article !

Logo DGSI

DGSI

La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) est l’unique service spécialisé de renseignement français relevant du ministère de l’Intérieur.

---

Les plus lus…

Inscrivez-vous
à notre
newsletter

Recevez toutes les actualités et informations sûreté, incendie et sécurité toutes les semaines.