Publicité

Incendie- Stade de Bradford- Crédit - RV1864-Flickr-Cc

Il y a 35 ans : terrible incendie
au stade de Bradford en Angleterre

Le 11 mai 1985, pendant un match de football,
une tribune a pris feu et s’est totalement embrasée
en 3 minutes. Bilan : 56 morts et 260 blessés.
Retour sur cette tragédie et sur celle du stade du Heysel qui a suivi quelques jours après.

11 000 supporters pour le passage de Bradford City en division 2

Au stade de Valley Parade à Bradford (Grande-Bretagne), un match de football se joue entre les équipes de Bradford City et de Lincoln City. Bradford est passée en division 2 la semaine précédente. Un exploit pour ce club modeste. Si bien que 11 000 supporters de tous âges sont venus au stade fêter l’événement en ce samedi 11 mai 1985 après-midi.

Le stade est plein, ce qui n’est pas courant. Les organisateurs referment toutes les grilles pour empêcher les resquilleurs d’entrer.

Dans les tribunes, les supporters chantent. C’est la fête.

L’incendie prend très vite de l’ampleur

Nous approchons de la fin de la première mi-temps lorsque, à 15 h 43, un incendie se déclare à l’extrémité d’une tribune en bois. La sono du stade est défaillante si bien qu’aucune annonce n’est faite. Mais le feu prend rapidement de l’ampleur.

Dans la panique, les spectateurs de la tribune commencent à fuir. Ils doivent franchir un mur pour atteindre le terrain. Certains d’entre eux, les plus jeunes et les plus âgés, reviennent sur leurs pas pour emprunter les sorties. Impossible, elles sont fermées.

Le feu est attisé par le vent et se propage au toit en bois et en goudron de la tribune.

En trois minutes, l’embrasement est généralisé. Un énorme panache noir s’élève au-dessus de…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :