Publicité
Explosion-pollution-Incendie-Deepwater horizon- crédit photo : Florida Sea Grant-Flickr-Cc

Il y a 10 ans, la plateforme pétrolière Deepwater Horizon explosait

Le 20 avril 2010, une terrible explosion se produit sur la plateforme pétrolière Deepwater Horizon à la suite d’une remontée de gaz. Un désastre humain et écologique.

La plateforme pétrolière Deepwater Horizon mesure 121 m de long et 78 m de large. Elle est la propriété du groupe suisse Transocéan. Située dans le golfe du Mexique à environ 70 km des côtes de la Nouvelle-Orléans, elle est exploitée par l’américain Halliburton pour le compte du groupe pétrolier BP.

L’explosion

Il est environ 22h le 20 avril 2010 quand une explosion se produit à la suite d’une remontée de gaz. Elle est suivie d’un gigantesque incendie.

Des navires interviennent pour éteindre l’incendie. Mais quelques heures après l’explosion, la plateforme coule. Elle contenait 2,6 millions de litres de pétrole.

11 personnes meurent ou disparaissent sur les 126 présentes sur la plateforme. 17 sont blessées dont 3 grièvement.

Colmater la fuite de pétrole

BP redouble d’efforts pour tenter de colmater la fuite de pétrole. Chaque jour, 800 à 2 000 m³ s’écoulent du puits et se répandent dans le golfe.

Dès le lendemain de l’explosion, une nappe d’hydrocarbure de 13 km² est observée.

Le 29 avril, elle est de 3 000 km² et elle atteint près de 10 000 km² le 30 avril.

Le pétrole arrive bientôt sur les côtes de la Louisiane puis du Mississipi et de l’Alabama et enfin sur celles de la Floride et du Texas.

Cette marée noire est déclarée catastrophe nationale par le Gouvernement américain.

Après plusieurs échecs, le groupe britannique parvient à capter une partie du pétrole. Mais ce n’est que le 20 septembre que…

Ce contenu est accessible sur abonnement.