Publicité

Le point de rassemblement. (Miroslav110_M).

Le point de rassemblement

Le point de rassemblement et ses caractéristiques en 3 questions.

Qu’est-ce qu’un point de rassemblement ?

Dans le cadre de l’évacuation d’un ERP, d’un IGH ou encore d’un lieu de travail, il est nécessaire de prévoir des consignes et des plans d’évacuation. Ceux-ci prévoient un point de rassemblement, c’est-à-dire une zone vers laquelle il faut évacuer et s’extraire du danger.

Cette modalité est quasi-universelle. On trouve ainsi dans les pays anglo-saxons des meeting points ou des fire assembly points. Le point de rassemblement est avant tout un emplacement prévu dans l’éventualité d’un incendie. En industrie, il peut être prévu lors de l’établissement d’un plan particulier d’intervention (PPI) ou tout autre forme organisationnelle prévue par la réglementation ou des règles d’application volontaires.

Quelles doivent-être ses caractéristiques ?

Aucune réglementation ne décrit tout à fait sa nature, sa taille et sa forme. Il faut donc s’aider de bon sens et respecter des règles simples. L’emplacement doit protéger les personnes (travailleurs, clients, visiteurs). Cette protection s’étend contre les menaces de l’incendie et de ses effets (gaz chauds, rayonnement, projections…). Il faut tenir compte de la géographie du lieu choisi et prêter attention aux risques extérieurs (circulation si on est à proximité d’une voirie, par exemple). En effet, en zone urbaine les points de rassemblement peuvent être sur le domaine public. Enfin l’emplacement choisi ne doit pas gêner la progression des secours et des intervenants.

Pour éviter les effets indirects de l’incendie, on considère qu’il faut doubler la hauteur d’un bâtiment pour obtenir la distance d’éloignement entre le…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules