Publicité

Jeux Olympiques- Sécurité - Sûreté - Crédit photo Nicolas Michaud-Flickr-Cc

Pourquoi prévenir les risques sécuritaires lors des Jeux Olympiques 2024 doit être une priorité dès aujourd’hui ?

En 2024, l’Île-de-France va voir sa population doubler durant plusieurs semaines. 12 millions de spectateurs sont attendus, soit presque autant que les 12,2 millions d’habitants qui la peuplent en 2019. La région doit relever de sérieux défis d’ici cinq ans, tant logistiques qu’organisationnels pour assurer le bon déroulement des Jeux Olympiques.
Notamment en termes de sécurité.

Avec l’organisation des Jeux Olympiques en 2024, la région Île-de-France doit relever des défis de taille en matière de sécurité. Un sujet prépondérant, qui soulève des problématiques d’effectifs, de budget, de juridiction et d’équipement. Ce qui représente près de 30 % du budget total des JO 2024. La responsabilité des différentes parties prenantes, collectivités locales, État, agents de sécurité privée… reste, à cinq ans des JO, une interrogation.

Les problématiques spécifiques aux sites olympiques

12 millions de spectateurs à protéger

Les Jeux Olympiques vont rassembler quelque 12 millions de visiteurs, sur une centaine de sites actifs en permanence, pendant deux semaines. Si les commerçants et les professionnels de l’hôtellerie y voient une opportunité indéniable, cet événement est un défi pour les forces de l’ordre et les entreprises de sécurité privée. Garantir la sécurité d’une telle foule requiert une organisation réglée comme une horloge, de très nombreux agents sur le terrain et un budget important. Au total, 120 000 professionnels de la sécurité – publique comme privée – seront mobilisés. Policiers, gendarmes, militaires et agents de sécurité privée, tous vont unir leurs forces pour encadrer les Jeux et éviter les dérapages.

Les évolutions technologiques

Cependant, la technologie év