Publicité

Christa Sedlatschek, directrice de l'EU-Osha (Photo EU-Osha_Flickr_Commons_1200x707)

Des lieux de travail plus sûrs en Europe avec l’EU-Osha

L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-Osha) fête ses 25 ans en 2019. Christa Sedlatschek, sa directrice exécutive depuis 2011, revient sur 25 ans de collaboration et de sensibilisation pour rendre les lieux de travail européens plus sûrs, plus sains et plus productifs.

Pouvez-vous revenir sur la création de l’EU-Osha et sur ses missions ?

Christa Sedlatschek. Au début des années 1990, on dénombrait plus de 4 millions d’accidents du travail chaque année en Europe. Dont 8000 accidents mortels. La Commission européenne a alors déclaré l’année 1992 « Année européenne de la sécurité et de la santé au travail », pour attirer l’attention sur les risques au travail et améliorer les normes de sécurité. Deux ans plus tard, l’EU-Osha était créée. La mission d’alors reste le fondement de notre travail actuel : recueillir et fournir informations, analyses et outils fiables et pertinents pour faire progresser les connaissances, sensibiliser et échanger les bonnes pratiques en matière de santé et sécurité au travail.

Nous voulons être le chef de file dans la promotion de lieux de travail sûrs et sains en Europe. Afin de garantir une économie intelligente, durable, productive et inclusive.

Quelles ont été les évolutions notables en matière de SST ?

C.D. La directive-cadre européenne relative à la sécurité et à la santé au travail (directive 89/391 CEE) adoptée en 1989 a marqué un tournant décisif pour l’amélioration de la sécurité et santé au travail. En garantissant des exigences minimales. Les différentes directives thématiques qui ont suivi sont venues protéger les travailleurs des risques liés aux agents chimiques, aux dangers…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-05-14T10:16:30+00:0014/05/2019|Mots-clés : , , |