Publicité

La temporalité des accidents industriels

Les accidents industriels se produisent plutôt durant les périodes estivales de l’année comme le confirme l’analyse de plus de 25 000 événements français. Des similitudes existent par ailleurs dans les heures de survenue des accidents technologiques et ceux du travail.
Cet article, publié dans le numéro 530 de Face au Risque (daté de février 2017), reste encore d’actualité aujourd’hui.

Le Bureau d’analyse des risques et des pollutions industriels (Barpi) du ministère de la Transition écologique et solidaire a mené en 2016 une étude sur les mois, semaines, jours, heures de survenue des accidents industriels. Cette analyse a été réalisée sur un échantillon de 25 309 accidents technologiques, enregistrés dans la base de données Aria, et qui sont survenus dans des établissements industriels français entre le 1er janvier 1992 et le 31 décembre 2015.

Influence de la météorologie et des fortes chaleurs

Près de 30 % des accidents étudiés se sont produits pendant les mois de juin, juillet, août. Ces mois représentent en effet respectivement 9 %, 10 % et 9 % des cas analysés. Ils sont par ailleurs marqués par des périodes de fortes chaleurs et d’arrêt d’usine où sont planifiés des travaux.

Les incendies de déchets sont également fréquents en période estivale, ainsi que les feux de transformateurs électriques (4 cas recensés dans la base Aria pour la seule journée du 24 août 2016). De plus, l’exploitation des sites est réalisée avec des effectifs réduits pour raison de congés estivaux. De même, les semaines 25, 26 et 30, 31 sont les plus accidentogènes. Plus précisément, elles correspondent aux dernières semaines de juin et à la période du 25 juillet au 7 août. Une l…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-02-27T14:25:41+00:0020/02/2019|Mots-clés : , , , , |