Publicité

Mal de dos. Photo Cliparea.com/Fotolia

Mal de dos au travail :
l’Assurance Maladie sensibilise les entreprises

L’Assurance Maladie a lancé, le 6 novembre 2018 lors du salon Expoprotection, une campagne pour mobiliser les entreprises sur le mal de dos au travail.

Après une campagne destinée au grand public l’an dernier, les branches Maladies et Risques professionnels de l’Assurance Maladie ont lancé, le 6 novembre 2018, une campagne de sensibilisation sur le mal de dos à destination des employeurs. Élaborée avec l’INRS et en concertation avec des organismes de prévention, des fédérations professionnelles, des services de santé au travail et la Société française de médecine du travail, la campagne met à disposition des employeurs des informations pratiques sur les moyens à mettre en œuvre pour une démarche de prévention du mal de dos lié au travail.

D’après l’INRS, deux salariés sur trois ont souffert, souffrent ou souffriront d’une lombalgie, nom médical du mal de dos. En 2017, la lombalgie a représenté 170000 accidents du travail, soit une fréquence de 7,7 pour 1000 salariés, d’après les données de l’Assurance Maladie. Une lombalgie sur cinq entraîne un arrêt. Si dans la moitié des cas, la durée de l’arrêt est inférieure à deux semaines, 7 personnes sur 100 continuent à ressentir des douleurs après douze semaines.

La lombalgie représente 30% des arrêts de travail de plus de 6 mois et la durée des arrêts pour lombalgies reconnues en accident du travail est de deux mois en moyenne, d’un an en cas de maladie professionnelle. La lombalgie, si elle devient chronique, peut donc avoir de lourdes conséquences pour le salarié. Mais elle pèse également sur l’économie de l’entreprise.

0M
Nombre de journées de travail perdues à cause des lombalgies
0
Nombre d’équivalents temps plein perdus
0

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32