Publicité
Naufrage. L'Ocean Ranger plateforme semi-summersible de forage - Credit Capture de Disasters of the Century-Ian Michael Coulson

L’Ocean Ranger sombre dans l’Atlantique – Il y a 40 ans…

Le soir du 14 février 1982, une violente tempête déferle sur la plateforme de forage Ocean Ranger au large de Terre-Neuve au Canada sur laquelle travaillent 84 personnes. En quelques heures, tout le bâtiment va sombrer dans les eaux glacées de l’Atlantique.

L’Ocean Ranger, une imposante plateforme de forage

Depuis en novembre 1980, la plateforme de forage semi-submersible Ocean Ranger est installée dans l’océan Atlantique à 270 km au large de Terre-Neuve (Canada). Sa mission : forer un puits de pétrole pour le compte de Mobil Oil Canada Ltd.

Cette plateforme repose sur des pontons plus ou moins remplis d’eau qui lui permettent de flotter. Grâce à un système de pompes, sa position s’ajuste sur l’océan. C’est, à cette époque-là, la plus imposante plateforme semi-submersible de forage au monde.

Des vagues de 15 à 18 m de haut

Le 14 février 1982 matin, un bulletin météo annonce une violente tempête dans le secteur pour la fin d’après-midi. En effet, à 19 h , les vents atteignent 90 nœuds (près de 170 km/h) et des vagues de 15 à 18 m déferlent sur l’Ocean Ranger. Ainsi, vers 21 h, l’une d’elles brise un hublot de la salle de contrôle des ballasts causant une panne électrique. Et l’eau envahit les puits à chaînes situés à l’avant.

Vers 1 h du matin, la gîte étant importante. Si bien que le représentant de Mobil Oil de la plateforme demande au navire de soutien d’urgence de s’approcher.

À 1 h 30, l’opérateur radio annonce que l’équipage, soit 84 personnes, se rend « aux postes d’embarquement dans les engins de sauvetage », comme l’indique Héritage, le site web du patrimoine…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !