Publicité
our-de-France2020-Covid-19-Gestion-de-crise-Crédit : A.S.O./Alex Broadway

Retour d’expérience.
Un Tour de France 2020 singulier

Le Tour de France 2021 se déroulera comme prévu du 26 juin au 10 juillet. L’année dernière, à cause de la crise sanitaire, la compétition sportive, l’une des plus suivies au monde, a dû être reportée de plusieurs semaines, avec des mesures sanitaires strictes. Comment l’organisation avait-elle géré ces contraintes ? Explications de Florian Vuillaume d’ASO, l’organisateur de l’événement.

Article extrait du n° 568 de Face au Risque : « Un Tour de France 2020 singulier » (décembre 2020-janvier 2021).

Édition 2020 reportée en septembre

« Lorsque le confinement est arrivé, nous avions déjà validé administrativement 90% du Tour de France », précise en préambule Florian Vuillaume. Il est responsable du département Organisation d’ASO (Amaury Sport Organisation), entreprise créatrice et organisatrice d’événements sportifs internationaux.

En effet, nous explique-t-il, le parcours du Tour de France est préparé environ 18 mois à l’avance. Il est ensuite validé par les autorités préfectorales des départements qu’il traverse et par les maires des villes étapes.

Pour l’édition de 2020, les validations se sont faites entre octobre 2019 et mars 2020. Mais en avril, à cause de la crise sanitaire, de nouvelles dates sont fixées : les épreuves de cette 107e édition ne se dérouleront pas en juillet comme d’habitude mais du 29 août au 20 septembre. « Quand nous avons décidé de maintenir le Tour de France, le premier objectif était donc de ne pas modifier le parcours », explique Florian Vuillaume.

Un nouveau modèle d’organisation

Afin de répondre aux nouveaux objectifs sanitaires, il a fallu revoir l’organisation. « Nous avons dès avril envisagé deux feuilles de route. Une première, la plus optimiste, avec une pandémie qui aurait largement diminué…

Ce contenu est accessible sur abonnement.

OFFRE
DÉCOUVERTE !

> J’en profite !