Publicité

cabine avion syndrome aérotoxique

Le syndrome aérotoxique

De nombreux personnels navigants
et des études scientifiques
dénoncent depuis plusieurs années
l’air qui peut devenir toxique dans les avions !

Le syndrome aérotoxique est le nom donné à la maladie causée par les effets consécutifs à l’inhalation de l’air contaminé qui pressurise la cabine d’un avion, comme l’explique l’AVSA, association des victimes du syndrome aérotoxique.

Concrètement, pour permettre aux passagers et personnels navigants de respirer en vol, il faut que l’air circulant dans la cabine soit chauffé et comprimé. Cet air est fourni par les réacteurs et comprimé par des pièces mobiles lubrifiées à haute température. En principe, des joints empêchent l’air d’être mélangé aux lubrifiants. Mais en cas d’usure des joints, de l’huile peut passer dans le système de pressurisation et contaminer l’air.

Or, des lubrifiants complexes, composés de plusieurs ingrédients toxiques comme le phosphate de tricrésyle (PTC), sont nécessaires pour résister à l’environnement extrême des réacteurs. Si une grande quantité d’huile se mélange avec l’air comprimé très chaud, une odeur typique de « chaussettes sales » ou de « chien mouillé » est perceptible.

Dans les cas les plus sévères, une fumée sera visible. Ces émanations toxiques sont appelés les fume events et peuvent entraîner le syndrome aérotoxique, maladie non reconnue pour le moment. Les personnels navigants sont bien évidemment les plus exposés au risque.

Les causes du syndrome aérotoxique en vidéo

Pour faciliter la compréhension des causes techniques du syndrome aérotoxique, Tim van Beveren, le réalisateur du documentaire « Le syndrome aérotoxique : Passagers en périls ? » a créé une vidéo…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

> voir nos formules

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

> s’inscrire librement

IDENTIFIEZ
VOUS !

> se connecter

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32