Publicité

Indemnisation Lubrizol. (Photo d'illustration Sdmis 69_Twitter sur l'intervention de Villeurbanne du 8 octobre 2019).

Les actus du vendredi 11 octobre 2019 : indemnisation Lubrizol, policiers désarmés et Hagibis

Incendies et attaques au couteau sont au menu de cette revue de presse du vendredi 11 octobre 2019.
Il est notamment question d’indemnisation de la part de Lubrizol, de policiers désarmés pour soupçons de radicalisation… Ou encore de sérieuses alertes climatiques au Japon et aux États-Unis…

Accord entre Lubrizol et l’État pour les indemnisations

Les agriculteurs ayant vu les fumées de l’incendie de Lubrizol passer au-dessus de leur exploitation avaient récemment reçu l’interdiction d’une vente de leurs productions. Ce manque à gagner sera prochainement comblé. Un accord entre l’État et le FMSE (Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux) d’un côté, et Lubrizol de l’autre doit permettre la mise en place d’un fonds de solidarité. Le montant de celui-ci est évalué à 50 millions d’euros selon les premières estimations. France info annonce qu’une officialisation de cet accord devrait tomber dès ce vendredi.

À noter que, concernant l’enquête faisant suite à cet incendie, des perquisitions ont eu lieu le jeudi 10 octobre 2019 dans les locaux administratifs de Lubrizol et de Normandie Logistique.

Incendie dans une pépinière d’entreprise près de Lyon

Certains y ont vu un nouveau Lubrizol lorsque d’épaisses fumées noires ont commencé à apparaître dans le ciel rhodanien… Le mardi 8 octobre 2019, un incendie s’est en effet déclenché dans une pépinière d’une cinquantaine d’entreprises du côté de Villeurbanne. Plus de 5 000 m2 de bureau ont été ravagés par les flammes. Le site n’était pas classé Seveso. Bien que des batteries pour vélo aient alimenté le feu, aucune trace de matière dangereuse n’était à déplorer lors de cet incendie comme le rapporte France 3.


Deux policiers désarmés par crainte de radicalisation

Une semaine après l’attaque au couteau qui a provoqué la mort de 4 agents administratifs de la préfecture de police de Paris – en plus de l’assaillant, un agent haut placé radicalisé – de nombreuses enquêtes ont été ouvertes en interne.

Deux policiers de la région parisienne, suspectés de radicalisation, ont été désarmés par « précaution » confie Le Parisien. Le média fait le point sur les raisons qui ont conduit à la prise de telles décisions.

Attaque au couteau à Manchester

Attaque au couteau toujours… À Manchester ce coup-ci. 5 personnes ont été poignardées ce vendredi 11 octobre 2019 devant un centre commercial. Un individu a d’ores et déjà été arrêté. Si la comparaison avec l’attaque de la préfecture de police de Paris paraît inéluctable en raison du timing, aucun élément ne permet pour l’heure d’affirmer que le suspect soit un individu radicalisé.
À noter que quelques semaines avant la scène meurtrière de Paris du jeudi 3 octobre 2019, c’est du côté de Lyon qu’une attaque au couteau avait eu lieu.


Et aussi…

Le typhon Hagibis va frapper le Japon… L’impact est prévu pour ce samedi 12 octobre 2019. Hagibis est par ailleurs considéré comme le typhon « le plus puissant de l’année 2019 » rappelle La chaîne Météo ce vendredi. Des matchs de la Coupe du Monde de Rugby, qui se déroule au Japon depuis septembre, ont ainsi été annulés par précaution… dont le tant attendu France – Angleterre.

PG&E (Pacific Gas & Electric) prive plus d’un million de personnes d’électricité en Californie… L’entreprise avait été désignée coupable du « Camp Fire » – en raison de ses installations vétustes et du manque d’entretien – dans ce qui reste l’incendie le plus meurtrier de l’histoire des États-Unis.

Afin d’éviter pareil drame, alors que les conditions climatiques ( vents, sécheresse…) et techniques (vétusté des équipements) semblaient en mesure de reproduire cet événement, l’entreprise a ainsi pris la décision – le mercredi 9 octobre 2019 – de couper l’électricité… Cela pour une durée indéterminée, bien que le délai minimum d’une semaine ait été avancé, comme le rapporte CNBC. Entre 1 et 2 millions d’habitants sont impactés en Californie.

Enfin, Abiy Ahmed – premier ministre éthiopien – a été élu Prix Nobel de la Paix 2019 ce vendredi 11 octobre. Pour rappel, l’intéressé est engagé dans une action en faveur de la réconciliation entre l’Éthiopie et l’Érythrée. Le Monde revient plus en détails sur cette désignation.

Eitel Mabouong

Eitel Mabouong

Journaliste

ARTICLES SUR LE MÊME SUJET