Publicité

Accident du travail-Cambriolage-Incendie-Pollution-Cyberattaque-Crédit : Claudia Braune/Fotolia.com

C’est arrivé cet été 2019

Accidents du travail, incendies, explosions, pollutions, cambriolages, cyberattaques…
Pas de répit pour les entreprises pendant l’été 2019.
Voici quelques exemples d’accidents.

Accidents du travail mortels

  • Un jeune homme de 28 ans a été écrasé par une presse. L’accident a eu lieu le 1er juillet 2019 chez Euroquartz à Hermalle-sous-Argenteau (Belgique), entreprise spécialisée dans la production et la distribution de quartz, d’abrasifs et de silice. C’est un de ses collègues qui l’a retrouvé sans vie. Selon les informations de Sudinfo.be, l’homme se trouvait dans une zone grillagée, interdite d’accès. Il a été retrouvé avec des outils, ce qui pourrait laisser penser qu’il tentait une réparation.
  • Une passerelle, sur laquelle travaillaient quatre ouvriers, s’est décrochée le 30 juillet 2019 à 11 h 45. Installée sur un immeuble en réhabilitation de la RATP dans le 13e arrondissement de Paris, la plateforme de travail d’encorbellement (PTE) s’est décrochée du 6e étage où elle était fixée et les quatre hommes ont fait une chute d’une vingtaine de mètres, rapporte Le Parisien. L’un d’eux est décédé, les trois autres, bloqués sous l’échafaudage, ont été extraits par les pompiers et transférés à l’hôpital pour de multiples fractures graves.
  • Un agent d’Enedis, qui intervenait sur un câble électrique basse-tension à Ruminghem (Pas-de-Calais), a fait une chute mortelle le 18 août 2019 vers 19 h. L’échelle sur laquelle il se trouvait était appuyée sur un poteau en bois qui a cassé. L’homme de 47 ans a chuté d’environ 5 mètres de hauteur. Héliporté au centre hospitalier d’Helfaut dans un état critique, il est décédé des suites de ses blessures.

Cambriolage

  • 150 bouteilles de vins…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32

Par |2019-09-05T11:58:20+00:0029/08/2019|Mots-clés : , , , , , |