Publicité
Manifestation anti-Ceta à Bruxelles en 2016 (photo Motty commons wikimedia)

Les actus du vendredi 2 août 2019 : Gafa, incendie volontaire, amiante et IGPN

Plusieurs thèmes sont au cœur de la revue de presse de ce vendredi 2 août 2019. De l’économie, avec la fameuse « Taxe Gafa », au social (IGPN, Ceta et grève aux urgences)… En passant par l’incendie – avec deux feux majeurs (dont celui de Générac) – ou encore la cybersécurité, et la crainte de piratage des voitures connectées… les actus se veulent très variées cette semaine.

La « Taxe Gafa » répercutée sur les consommateurs français

Rétroactivement instaurée à compter de janvier 2019, la fameuse « Taxe Gafa » sera vraisemblablement réglée par… les consommateurs français, dont une importante partie protestaient pourtant contre le manque de pouvoir d’achat tout au long de l’automne 2018. Amazon a d’ores et déjà annoncé son intention de répercuter cette taxe sur ses revendeurs français… qui devraient eux-mêmes la répercuter sur les consommateurs finaux.

Mort de Steve Maia Caniço : le rapport de l’IGPN fait débat

Disparu dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, sur le quai Wilson à Nantes, le corps sans vie de Steve Maia Caniço a été repêché dans la Loire le lundi 29 juillet 2019, à deux kilomètres du lieu du drame. La synthèse du rapport de l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), publiée le mardi 30 juillet 2019, est « vivement critiquée pour sa partialité » comme le relaie France info.

Des permanences d’élus vandalisées suite au Ceta

Le Ceta (Accord économique et commercial global entre l’Union Européenne et le Canada) était entré en vigueur de manière provisoire le 30 octobre 2016. Il a été définitivement ratifié par les députés français le mardi 23 juillet 2019. Depuis, des permanences d’élus ayant voté en faveur du Ceta font l’objet de sérieuses dégradations.


L’incendie de Générac « d’origine criminelle » selon le parquet

L’incendie de Générac (Gard), qui a détruit plus de 500 hectares de végétations et mobilisé quelques 380 sapeurs-pompiers en début de semaine, serait d’origine criminelle. C’est en effet la version officielle révélée par le parquet de Nîmes le jeudi 1er août 2019.

Un violent incendie provoque l’évacuation de tout un quartier à Millau

<