Publicité

Canicule et incendies au centre de la revue de presse (photo d'illustration Twitter Asso Autan)

Les actus du vendredi 26 juillet 2019 : canicule, SNCF, incendies et cyberhub

La revue de presse de ce vendredi 26 juillet 2019 est essentiellement consacrée à la deuxième vague de canicule qui a touché la France cet été. Les conséquences de cet épisode caniculaire sont multiples…
Notre-Dame, la SNCF, le cyberhub du Gouvernement français ou encore Sonia Rykiel sont également au programme.

Nouveaux records de températures à Paris… et en Europe

La seconde vague de canicule qui a touché l’Hexagone a connu son pic tout au long de la journée du jeudi 25 juillet 2019. Comme de nombreuses villes françaises, Paris a vu son record de température battu à cette occasion. La capitale a ainsi enregistré une pointe à hauteur de 42,6°C dans l’après-midi de ce 25 juillet.

En Allemagne, cette température de 42,6°C a par ailleurs permis à la ville de Lingen (Basse-Saxe) de battre le record national comme le rapporte 20 Minutes. Le record national de Belgique est également tombé durant cette même journée (41,8°C à Begijnendijk)… Tout comme aux Pays-Bas (40,4°C) ou encore au Luxembourg (40,8°C).

Canicule : la SNCF et Thalys subissent les conséquences de la chaleur

Les compagnies ferroviaires ont été contraintes de prendre des mesures drastiques face à ces température inhabituellement hautes. Invitant ses clients à reporter leurs voyages, la SNCF a ainsi pris la décision de rembourser intégralement – ou d’échanger les billets – des voyageurs qui avaient répondu favorablement à cette demande le jeudi 25 juillet 2019.

Une fois n’est pas coutume, la SNCF avait anticipé cette journée caniculaire. Dans de nombreux départements, la compagnie ferroviaire avait ainsi prévu une distribution générale de bouteilles d’eau note France info.

Par précaution, la compagnie Thalys avait décidé d’interrompre le service billetterie de son site internet. Cela en raison d’incendies de végétation se situant près de certaines voies ferrées. Ces zones à risques causaient d’ailleurs de nombreux retards majeurs sur le réseau Thalys ce vendredi encore.

Ce vendredi toujours, la SNCF déplorait dans la matinée « un début d’incendie gare du Nord à Paris. Une panne d’alimentation électrique (causée par les récentes températures caniculaires) a entraîné la suspension du trafic », confiait France 3 Régions ces dernières heures.

« La panne touche l’ensemble du trafic ferroviaire gare du Nord, les grandes lignes mais aussi les TER et RER. Plus aucun train ne circule vers Lille, de même que les Thalys ou Eurostar. La reprise normale du trafic est annoncée dans plusieurs heures », a conclu le média en ce sens.


Incendies : la végétation également victime de la canicule

La canicule n’a épargné personne tout au long de cette semaine… Il en a été de même pour la végétation. Preuve en est avec les nombreux incendies qui se sont déclarés ces dernières heures.

Dans l’Eure, 1 500 hectares sont partis en fumée sous l’effet de la chaleur. Le Sdis 27 (Service départemental d’incendie et de secours) a notamment reçu l’appui des sapeurs-pompiers du Morbihan, du Finistère, d’Indre-et-Loire ou encore du Calvados. Au total, 24 feux ont été dénombrés durant la journée du jeudi 25 juillet 2019. Ce vendredi 26 juillet, un seul était encore actif. Cet événement aura au total mobilisé 524 sapeurs-pompiers.

Pour rappel, le Var avait connu pareil épisode lors de la première vague de canicule estivale qui avait touché la France et l’Europe fin juin 2019.

Une moissonneuse-batteuse prend feu et incendie un champ

Dans les Hauts-de-France, « une moissonneuse-batteuse a pris feu dans un champ. Le feu s’est rapidement propagé à cause de la canicule, autour de la piscine des Weppes » rapporte France 3 Régions. Le média revient sur cet improbable épisode, survenu lors de cette fameuse journée du jeudi 25 juillet 2019.

Un transformateur de la SNCF touché par un incendie

La veille, dans la soirée du mercredi 24 juillet 2019, un transformateur électrique de 225 000 volts appartenant à la SNCF avait été touché par un incendie près de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). Les lignes de RER E et B ont été perturbées. Intervenue sur place, la BSPP (Brigade des sapeurs-pompiers de Paris) livre le récit de cette intervention.

« Les pompiers de Paris sont intervenus vers 22 h 00 pour un violent incendie à Noisy-le-Sec (93) (…) proche des voies ferrées. Le travail conjoint avec la SNCF a permis le rétablissement de la circulation au plus vite du RER E, B et d’un TGV, permettant aux 1 500 voyageurs de reprendre leur trajet. Le feu est éteint vers 2 h 00 du matin à l’aide de 4 lances dont une sur moyen élévateur aérien, une sur le robot d’extinction, une lance grande puissance, et un canon mousse. La lutte contre les propagations a permis la sauvegarde de l’entrepôt à proximité. »


La voûte de Notre-Dame menace de nouveau de s’effondrer

Outre les êtres vivants, la canicule de cette semaine a également des effets sur les infrastructures. Ravagée par un incendie le 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris est de nouveau sous la menace.

« Mon angoisse, c’est que les joints et les maçonneries, à force de sécher, perdent leur cohérence, leur cohésion, leur qualité structurelle et que tout d’un coup, paf, ils puissent tomber », a ainsi alerté – auprès de France 2 – Phillipe Villeneuve, architecte en chef au Monuments historiques qui supervise le chantier.

Le chantier de Notre-Dame suspendu par sécurité

Notre-Dame toujours… Outre la menace d’un effondrement de la voûte, la cathédrale voit son chantier de rénovation suspendu depuis le jeudi 25 juillet 2019. La pollution au plomb est la raison de cette décision. A priori, il est question d’un arrêt d’une semaine « le temps d’examiner de nouvelles mesures de protection contre la pollution au plomb », comme le rapporte Le Parisien.


Cybersécurité : la France envisage la création d’un hub

La Tribune évoque la possible création d’un hub français pour la cybersécurité. Le Gouvernement français aimerait se baser sur le modèle israélien. « En prenant exemple sur le centre israélien de Beer-Sheva, le gouvernement songe à créer un campus pour rassembler les cadors français de la cybersécurité, qu’il s’agisse des industriels (comme Orange Cyberdefense, Atos, Thales ou Capgemini), des startups, du monde universitaire, de la recherche, ainsi que certaines agences et ministères », lâche ainsi le média.

La maison Sonia Rykiel mise en liquidation judiciaire

Un peu d’économie pour conclure cette revue de presse du vendredi 26 juillet 2019… France info rapporte ainsi que la maison de couture Sonia Rykiel a été placée en liquidation judiciaire immédiate le jeudi 25 juillet 2019.

« Le tribunal de commerce de Paris a prononcé le 25 juillet la liquidation judiciaire de la célèbre maison de prêt-à-porter française Sonia Rykiel. La maison n’a pas trouvé de repreneurs, trois mois après son placement en redressement judiciaire en raison de lourdes difficultés financières. Après avoir repoussé à trois reprises la date de clôture pour le dépôt des offres, les juges réunis en audience se sont prononcés pour la liquidation judiciaire immédiate », a ainsi confié une journaliste de l’AFP (Agence France-Presse), relayée par France info.

Eitel Mabouong

Eitel Mabouong

Journaliste

ARTICLES SUR LE MÊME SUJET