Risques psychosociaux - Construire son plan d'actions. Photo fotomek/Fotolia.com

Risques psychosociaux
n°5 – Construire son plan d’actions

Vous avez analysé vos indicateurs RPS, réalisé un diagnostic approfondi sous forme de questionnaire ou d’entretiens.
Vous souhaitez maintenant construire un plan d’actions
pour prévenir ou réduire les risques psychosociaux.
Cette 5e étape d’une démarche de prévention des RPS doit, comme les autres, être menée avec votre groupe projet.

Après la mise en place des indicateurs et la constitution du groupe projet, la démarche de construction d’un plan d’actions pour prévenir ou réduire les risques psychosociaux (RPS) sera différente selon que le diagnostic a été fait sous forme d’entretiens (collectifs ou individuels) ou sous forme de questionnaire.

Diagnostic RPS sous forme d’entretiens

Un diagnostic réalisé grâce à des entretiens permet d’identifier les risques et les actions à mener de manière très concrète. Le travail avec le groupe projet consiste essentiellement à transformer ces propositions d’actions en un plan d’actions réaliste.

Le groupe projet doit déterminer les priorités, les échéances, les pilotes et les indicateurs de réussite de chaque action. Comptez une journée pour transposer les propositions d’actions issues d’un diagnostic de ce type en un plan d’actions.

Schéma risques psychosociaux (RPS) - plan d'actions

Diagnostic RPS sous forme de questionnaire

Un questionnaire permet d’identifier les risques mais est moins précis sur les actions à mener. S’il incluait une question ouverte du style « quelles actions proposez-vous pour améliorer la qualité de vie au travail ? », les réponses des salariés sont souvent évasives, par exemple « améliorer la communication » ou « améliorer l’organisation du travail ». Elles ne permettent donc pas d’identifier des actions de façon précise. Le travail du groupe projet…

Ce contenu est accessible sur abonnement. Pour lire la suite :

DECOUVREZ
NOS OFFRES !

ESSAYEZ
GRATUITEMENT !

IDENTIFIEZ
VOUS !

BESOIN DE CONSEILS ?

Nous restons à votre disposition du lundi du vendredi, de 9h à 18h

Par email :

Par téléphone (prix appel local) :

+ 33 (0)2 32 53 64 32