Penser le travail de demain

Date de publication : 10/11/2016  

Parmi les temps forts d’Expoprotection 2016, le Live sur le travail de demain a réuni plusieurs spécialistes autour de cette question « Demain, le travail sera-t-il vraiment la santé ? ». Avec l’augmentation du nombre de salariés concernés par le burn-out, le débat portait sur les méthodes à appliquer en entreprise pour améliorer la santé et le bien-être sur le lieu de travail. « Le bien-être est physique, psychique et également social », explique le professeur Martine Duclos, présidente du comité scientifique de l’Onaps (Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité). De nombreux exemples ont été cités pour recréer du lien social dans l’entreprise et améliorer sa santé : covoiturage, paniers repas équilibrés pour le déjeuner et aussi le dîner, activité physique, méditation… Le but étant de trouver un équilibre entre travail et santé personnelle. Ce que tente de faire la start-up toulousaine Morning, banque en ligne. Marianne Prigaux, happiness driver en charge du bonheur au travail, décrit un lieu de travail construit et adapté selon les envies et les habitudes de travail des salariés, qu’ils souhaitent travailler debout, assis, seul ou collectivement.