Les entreprises s’engagent pour le climat

Date de publication : 12/12/2017  |  Valérie Dobigny

Flikr - Thibaut Lafaye
Flikr - Thibaut Lafaye

Le 12 décembre 2017 à Paris se tient le One Planet Summit, un sommet dédié à la lutte contre le réchauffement climatique qui réunit l’ensemble des responsables de la finance publique et privée. 

Six mois après le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris, l’objectif du sommet One Planet Summit, organisé conjointement par la France, les Nations unies et la Banque mondiale et qui s'est ouvert le 12 décembre 2017 sur l'île Seguin à Paris, est d’inciter les acteurs publics et privés de la finance à orienter leurs capitaux en faveur des énergies renouvelables et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La Banque mondiale, à cette occasion, a déclaré l'arrêt du financement de l'exploration de pétrole et de gaz à partir de 2019.

>>> À lire aussi : Echauffement climatique

Un manifeste pour le climat

En parallèle, 120 dirigeants d’entreprise ont signé un manifeste sous la bannière du collectif « Osons demain » pour appeler les pouvoirs publics à accélérer la transition écologique. « Nous avons entendu l’appel des 15 000 scientifiques qui nous pressent de changer de voie pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique et la perte de biodiversité sur la terre. (…) Nous transformons chaque jour nos entreprises pour leur permettre de se développer de telle sorte que nos décisions d’aujourd’hui n’hypothèquent pas l’avenir de la vie sur terre. » Parmi ces entreprises, on retrouve des grands groupes tels que Système U et Nature et Découvertes, tous deux à l’initiative de ce manifeste, ainsi que Danone, Fleury Michon, Nespresso, Nestlé, Disney France ou encore Petzl.  

En outre, le 11 décembre 2017, 91 entreprises françaises de toutes tailles et de tous secteurs ont signé au Medef un engagement commun en faveur du climat, le French Business Climate Pledge. Cet engagement inédit était né lors de la Cop21 il y a deux ans. Elles n’étaient alors que 39 entreprises à vouloir investir 45 Mds € dans les énergies renouvelables entre 2016 et 2020. Aujourd’hui, 50 entreprises les ont suivies avec la volonté d’investir près de 320 Mds € pour le climat.