Le coût des catastrophes naturelles en 2017

Date de publication : 12/04/2018  |  M. P.

Port Arthur, au Texas, le 31 août 2017 – Crédit : SC National Guard
Port Arthur, au Texas, le 31 août 2017 – Crédit : SC National Guard

Après 2005, l'année 2017 a été la plus coûteuse en termes de catastrophes naturelles.

330 Mds $ (environ 267 Mds €). C’est, à l’échelle mondiale, le montant des dommages économiques des catastrophes naturelles de 2017, soit quasiment le double des pertes de 2016, d’après la dernière étude Sigma du réassureur Swiss Re. Les dommages assurés s’élèvent à 138 Mds $ (112 Mds €).

8 000 personnes ont perdu la vie ou sont portées disparues et des millions d’autres se sont retrouvées sans-abri.

Une succession d'ouragans

Ce bilan, le deuxième le plus lourd jamais enregistré, est principalement dû aux ouragans Harvey, Irma et Maria qui se sont déchaînés sur l’Atlantique nord entre mi-août et début octobre 2017. Ils représentent à eux seuls les deux tiers des dommages assurés cumulés (92 Mds $).

« 2017 restera vraisemblablement dans les annales comme une des saisons cycloniques dans l’Atlantique nord les plus coûteuses de l’histoire, en termes de dommages à la fois économiques et assurés », affirme Martin Bertogg, responsable Périls catastrophiques chez Swiss Re. Selon lui, les assureurs doivent dorénavant tenir compte de la survenance d’ouragans multiples. « C’est important du point de vue de la gestion des risques » ajoute-t-il.

>>> Lire aussi «  L’effet domino de l’ouragan Harvey atteint Arkema »

Les feux de forêt

Les feux de forêt ont eux aussi battu des records. Les dommages assurés causés ont atteint 14 Mds $ (11 Mds €), le chiffre le plus élevé jamais enregistré en l’espace d’une seule année. Ils sont dus principalement aux incendies de Californie, du Canada et du Portugal.