Intrusion dans la centrale nucléaire de Fessenheim

Date de publication : 24/03/2014  

De cinquante à soixante militants de l’organisation écologique Greenpeace se sont introduits le mardi 18 mars 2014 à 5 h 50 sur le site de la centrale nucléaire de Fessenheim. Selon EDF, l’exploitant, les militants ne sont pas entrés à l’intérieur des bâtiments. Une dizaine d’entre eux a réussi à atteindre le toit du bâtiment du réacteur n° 1 où ils ont déployé une banderole. Le Gouvernement réfléchirait à une hausse des sanctions et l’implication des personnes morales, c’est-à-dire dans ce cas l’organisation Greenpeace lors d’intrusion dans les centrales nucléaires. Le Monde a fait les comptes : en sept ans, il s’agit de la douzième intrusion de Greenpeace dans une centrale française.