Interxion de nouveau autorisé à exploiter son data center

Date de publication : 09/11/2015  |  D.K.

L’affaire n’a duré qu’une semaine mais elle a fait grand bruit. Le  PAR7, un data center  mutualisé géré par l’entreprise Interxion perdait son autorisation d’exploiter. Inauguré le 29 novembre 2012 à La Courneuve, le PAR7 est un équipement dernier cri dans lequel l’entreprise a investi 130 M€. Réparti sur deux niveaux, il totalise 10 000 m². Mais l’association Urbaxion 93, qui représente des riverains de l’édifice ne voit pas du tout les choses de la même manière. L’association, défendue par le cabinet Huglo-Lepage, a porté l’arrêté d’exploitation délivré en décembre 2013 devant le tribunal administratif de Montreuil. En cause, des nuisances que le data center produirait pour le voisinage. Le 15 octobre 2015, à l’issue d’une audience publique, le tribunal a annulé l’autorisation d’exploiter. Dans son jugement, mis en ligne par nos confrères de Silicon.fr, la faiblesse de l’étude d’impact est pointée du doigt. Le jugement est essentiellement basé sur la forme.

Le 29 octobre 2015, un nouvel arrêté préfectoral confirme la poursuite d’activité du data center. Le nouvel arrêté fait suite à un avis de l’inspection des installations classées. Interxion annonce par ailleurs avoir engagé lundi 2 novembre 2015 la demande de régularisation de la situation administrative de son data center. La régularisation comprendra notamment une nouvelle étude d’impact, conformément aux dispositions du code de l’environnement.