Il y a 15 ans… Un incendie ravage le château de Lunéville

Date de publication : 19/12/2017  |  M.P.

Charpente de la chapelle du château de Lunéville en cours de restauration suite à l’incendie de 2003. Crédit : François Bernardin-Wikimedia Commons
Charpente de la chapelle du château de Lunéville en cours de restauration suite à l’incendie de 2003. Crédit : François Bernardin-Wikimedia Commons

2 janvier 2003. Une alarme anti-intrusion retentit au château de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) peu avant 18 h 30. À son arrivée, la Police aperçoit de la fumée qui sort du toit de la chapelle et alerte les pompiers.

Attisé par le vent, le feu se propage par les combles. Les charpentes s’effondrent dans les salons. L’incendie gagne l’aile du château occupée par l’armée, la bibliothèque militaire, dont certains ouvrages sont particulièrement rares (des écrits de Napoléon 1er notamment) et le musée de la faïence retraçant l’histoire de la cité.

L’origine du feu est électrique. Plusieurs facteurs ont aggravé la situation : l’absence de détection incendie et de compartimentage dans les combles, le vent, qui ce jour-là souffle en bourrasques à plus de 100 km/h, et de nombreuses portes verrouillées qui empêchent, dans un premier temps, la progression des pompiers.

70 % du château est en ruine, de nombreuses pièces du musée et plus de 8 000 volumes de la bibliothèque sont définitivement perdus. La reconstruction commence en 2005 après deux années d’études. Ce chantier patrimonial le plus important d’Europe aura coûté environ 100 M€.

Les incendies du château

Ce château du début du XVIIIe siècle a connu de nombreux incendies (au moins treize) si bien que certains parlent de malédiction…

Le premier s’est déclaré le 3 janvier 1719, alors que la construction n’était pas tout à fait achevée. Le tout jeune fils du duc, cerné par les flammes, est sauvé de justesse par un garde !

En 1766, Stanislas Leszczynski, roi de Pologne, propriétaire du château, est grièvement brûlé après que sa robe de chambre a pris feu. Il meurt dans d’atroces souffrances… Les incendies se succèdent : 1789, 1814, 1849, 1871 et, plus récemment, le 19 mars 1961.

>>> Sur le même sujet : Feu de couverture dans le château-hôtel