Attentat en Isère : vigilance maximale sur les sites Seveso

Date de publication : 29/06/2015  

À la suite de l’attaque visant l’usine Air Products à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), les responsables politiques ont appelé au renforcement de la sécurité sur les sites Seveso. Le 26 juin 2015 au matin, une explosion a lieu dans l’usine de produits chimiques. Un véhicule a pénétré sur le site puis a percuté des bouteilles de gaz. Le véhicule, qui appartenait à une société de transports de la région, était habilité à rentrer sur le site. Sur place, un corps décapité est retrouvé dans une mise en scène macabre, il s’agit du patron de l’entreprise de transports. Un suspect est appréhendé, c’est un chauffeur employé par cette entreprise.

Si les motivations de ce dernier restent floues (vengeance personnelle, pulsion suicidaire, intention terroriste ?), l’attentat pose la question de la sécurité sur ces sites à risques. Le plan Vigipirate a ainsi été porté en alerte maximale pour une durée de trois jours dans la région Rhône-Alpes. Le gouvernement a par ailleurs mis en place des gardes dynamiques (patrouilles en voiture) autour des sites Seveso et, en lien avec les industriels, rappelé les règles qui s'appliquent pour assurer la sûreté de ces sites.